Une infection urinaire fréquente qui touche principalement les femmes, la cystite n’est pas une maladie à prendre à la légère. Les symptômes peuvent être gênants et nombreux, mais grâce aux traitements adaptés et un mode de vie sain, cette infection ne doit pas être considérée comme une fatalité. Dans cet article, nous allons démasquer les symptômes et causes courantes de la cystite et parler des mesures préventives pour éviter leur apparition ainsi que du traitement adapté pour combattre rapidement ce type d’infection urinaire.

Une infection urinaire fréquente qui touche principalement les femmes, la cystite n’est pas une maladie à prendre à la légère. Les symptômes peuvent être gênants et nombreux, mais grâce aux traitements adaptés et un mode de vie sain, cette infection ne doit pas être considérée comme une fatalité. Dans cet article, nous allons démasquer les symptômes et causes courantes de la cystite et parler des mesures préventives pour éviter leur apparition ainsi que du traitement adapté pour combattre rapidement ce type d’infection urinaire.

A lire également : Comment stocker de vieilles affaires ?

Cystite : Infection urinaire courante chez les femmes

La cystite est une infection urinaire qui touche principalement les femmes. Elle provoque des douleurs et des envies fréquentes d’aller aux toilettes.

Bien qu’elle puisse également être contractée par les hommes, elle est plus commune chez la gent féminine.

A lire en complément : Décoration d'intérieur : comment adopter un style moderne?

Les causes fréquentes de cystite chez les femmes

Elle survient lorsqu’une bactérie infecte la vessie. La bactérie E.

coli étant le plus souvent responsable, il peut s’agir également d’autres bactéries ou même de virus comme le cytomégalovirus (CMV). Certaines femmes sont particulièrement sensibles à cette infection et peuvent avoir des rechutes régulières.

Dans la plupart des cas, l’infection se transmet lors d’un rapport sexuel. Il arrive aussi que les micro-organismes présents naturellement dans l’urètre soient aspirés à travers l’ouverture de la vessie pour causer une infection.

Parfois, l’infection survient après une intervention chirurgicale sur l’appareil urinaire.

L’importance du rapport sexuel dans l’apparition de l’infection urinaire

Les rapports sexuels augmentent considérablement le risque d’infections urinaires pour les femmes car ils peuvent favoriser l’aspiration des bactéries de l’urètre jusque dans la vessie par l’ouverture interne située au fond de cette dernière. Par conséquent, tout acte sexuel doit être suivi par une bonne hygiène intime afin de réduire le risque d’infection urinaire.

Symptômes et diagnostic : Reconnaître une cystite infection

Les signes caractéristiques de l’infection urinaire

  • Douleurs et inflammation: Le patient ressentira des brûlures et des douleurs pendant la miction.
  • Présence de bactéries: Des tests biologiques permettent en laboratoire de confirmer la présence de bactéries dans l’urine.

Examens médicaux pour confirmer une infection urinaire

  • Test d’urine: Une analyse d’urine est réalisée afin de déterminer si des bactéries sont présentes et, le cas échéant, lesquels types de bactéries sont en cause.
  • Échographie rénale: Elle est parfois nécessaire en cas de complications potentielles telles qu’une inflammation aiguë ou interstitielle de la vessie.

Traitement et prévention : Combattre la cystite chez l’homme et la femme

Les médicaments prescrits en cas de cystite aiguë

  • Antibiotiques: Ces médicaments peuvent être administrés pour éliminer l’infection bactérienne responsable de la cystite.
  • Anti-inflammatoires: Ce traitement permet de soulager la douleur et l’inflammation en cas d’infections urinaires.

La cystite interstitielle : une forme plus complexe de l’infection urinaire

  • Les causes possibles de la cystite interstitielle: Elles incluent un système immunitaire affaibli, une prolifération excessive de certaines souches de bactéries, un trouble neurologique ou des infections à répétition.
  • Les traitements spécifiques pour cette maladie chronique: Ils peuvent inclure des antibiotiques à large spectre, des anti-inflammatoires ou des médicaments antispasmodiques afin d’atténuer la douleur causée par les contractions musculaires.

Les moyens de prévenir les infections urinaires récurrentes

Il existe des mesures simples qui peuvent être prises pour éviter les infections urinaires récurrentes. Il faut notamment adopter des mesures d’hygiène intime appropriée avant et après chaque rapport sexuel et boire suffisamment d’eau pour purifier les voies urinaires.

En cas de symptômes persistants, il est recommandé de consulter un médecin.